Make your own free website on Tripod.com

 

REGLEMENT CONCERNANT LA PRATIQUE DE LA PLONGEE AU CENTRE SPORTIF NATIONAL DE NATATION (daté le 8 novembre 1990)

 

Elaboré par le Ministère de l’Education Physique et des Sports, en collaboration avec la Fédération Luxembourgeoise des Activités et Sports Sub-Aquatiques.

Art. 1 : Ne sont admis à la plongée que les associations et clubs de plongée officiellement agréés, encadrés d’un moniteur qualifié.

Art. 2 : Les moniteurs veillent à ce que les prescriptions techniques et les consignes de sécurité soient strictement observées.

Ils sont notamment tenus :

de s’assurer que la partie du bassin destiné à la plongée soit matériellement délimitée de celle réservé aux autres activités du C.S.N.N.,

de prendre soin à ce que la bouée de surface du C.S.N.N., dont l’utilisation est obligatoire, soit fixée au fond et tenue verticalement,

de veiller à ce que tous les membres qu’ils encadrent répondent aux exigences du contrôle médico-sportif.

Il est recommandé aux associations de prendre contact avec les instructeurs de natation du C.S.N.N. pour harmoniser les mesures de sécurité et assurer, le cas échéant, l’assistance nécessaire en cas d’accident.

Art. 3A : L’organisation, l’enseignement et la pratique de la plongée sont placés sous la direction et la responsabilité d’un moniteur responsable qui doit être en possession d’un brevet M1 (moniteur cycle inférieur) ou équivalent au moins.

Le moniteur responsable doit justifier – avant chaque séance d’entraînement – de son identité moyennant présentation d’une pièce d’identification ainsi que de son brevet de moniteur de plongée.

Il est tenu d’apposer sa signature sur la fiche de réservation tenue à la réception-caisse.

Par cette signature, il reconnaît assumer la responsabilité de l’association dont il assure l’entraînement.

Il lui est recommandé de contresigner à la sortie les heures et périodes consignées par son association.

Art 3B : Sa présence (ou celle de son remplaçant) sera indispensable dans l’eau pendant toute la séance de l’entraînement.

Il doit être muni d’une bouée de sauvetage gonflable.

Il lui est recommandé de se servir d’un scaphandre autonome avec un détendeur de réserve.

D’une manière générale, il veille à ce que le nombre de 15 plongeurs au maximum sur le fond de 15 mètres ne soit pas dépassé et que tous les membres de l’association dont il assume la responsabilité se conforment au règlement d’accès et d’usage du Centre Sportif National de Natation.

Art 3C : Lors de la pratique d’apnées le moniteur responsable doit veiller à ce que :

les apnées soient exécutées avant les plongées avec scaphandre autonome (interdiction de faire des apnées après la plongée),

la durée d’une apnée n’excède en aucun cas le temps d’une minute d’immersion,

une surveillance spécifique ‘apnée’ équipée correctement se trouve dans la fosse à une profondeur entre –5 et –10 mètres prête à intervenir en cas de besoin.

Art. 4 : L’accès à la fosse de plongée est interdite aux enfants en dessous de 14 ans.

Art. 5 : La plongée est exercée sous l’entière responsabilité de ceux qui la pratiquent. Le Centre Sportif National de Natation décline toute responsabilité en cas d’accident.

Signé par : Johny Lahure

Le Ministre de l’Education Physique et des Sports

Ce document sur trouve également sur le site Internet de la FLASSA (www.flassa.lu).